aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Actualités16 Janvier 2019

Bâtiment de l’EHESS : début des travaux imminent

Suite à la notification par la Région Île-de-France des marchés de travaux du bâtiment de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), les travaux de construction débuteront dans les prochains jours.

Parcelle EHESS

Parcelle de l'EHESS (en arrière-plan)

D’ici quelques jours, le dernier chantier du site d’Aubervilliers commencera : camions, bulldozers, bétonnières et grues entreront sur la parcelle située au sud-est du Campus. L’installation de la base vie est prévue mi-février. En effet, la Région Île-de-France a notifié en décembre 2018 les marchés de travaux du bâtiment dédié à l’EHESS, qui se trouvera à l’entrée du cours des Humanités, à quelques pas de la sortie de métro Front Populaire. 

Le bâtiment dessiné par Pierre-Louis Falocci, lauréat du concours de maîtrise d’œuvre organisé par la Région Île-de-France, abritera près de 540 postes de travail, ainsi que 4 salles de séminaire, répartis sur 7 étages et 9 200 m2. Alors que 3 unités de recherche de l’EHESS seront accueillies dans les 2 bâtiments de recherche mutualisés du Campus (l’IMAF et l’IRIS au Sud et le CéSor au Nord), cet équipement hébergera 9 unités de recherche :

 

  • Centre Asie du sud-est – CASE
  • Chine, Corée, Japon - CCJ
  • Centre d'Études de l'Inde et l'Asie du sud - CEIAS
  • Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques – CETOBaC
  • Centre de recherches linguistiques sur l'Asie orientale - CRLAO
  • Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre européen - CERCEC
  • Mondes américains
  • Centre d'études socio-politiques Raymond Aron - CESPRA
  • Centre Alexandre Koyré - CAK
  • Fondation France Japon

 

La livraison du bâtiment est prévue pour la fin d’année 2020.

 

Pierre-Louis Faloci, Grand Prix national de l'architecture 2018

Le bâtiment de l'EHESS

 

Le 19 novembre 2018, Franck Riester, ministre de la Culture, a decerné le Grand Prix national d'architecture à Pierre-Louis Faloci. Depuis 1975, ce prix distingue un architecte pour l'ensemble de son œuvre. Plus haute distinction nationale, il récompense la cohérence de la production architecturale, la prise en compte des usages pour une architecture du quotidien et l'engagement au service des enjeux de société dans leur ensemble.