aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Actualités22 Mai 2018

Le 11 juin, soirée spéciale « A la découverte du Campus Condorcet »

Avec une présentation de la « Cité des humanités et des sciences sociales » par son équipe et la conférence de Thomas Piketty, « La fin du capitalisme ? ».

 

Inscription obligatoire sur infocampus{chez}campus-condorcet.fr
(Réponse souhaitée avant le 4 juin, dans la limite des places disponibles, merci de bien vouloir préciser « Conférence Campus Condorcet » dans l’objet du mail.)

Perspective du Campus Condorcet

A l’occasion de la dernière conférence Campus Condorcet du cycle 2017-2018 proposée le 11 juin par le célèbre économiste Thomas Piketty, le Campus Condorcet, en partenariat avec la ville d’Aubervilliers et Plaine Commune, invite ses voisins, riverains et acteurs locaux, à rencontrer les équipes de la « Cité des humanités et des sciences sociales », à un an de la livraison des principaux bâtiments du site albertivillarien.

Programme de la soirée

  • A partir de 17h30 : Présentation du Campus Condorcet - visite libre de l’exposition « En route vers le Campus Condorcet » et rencontre avec les équipes du Campus
  • 19h : Conférence Campus Condorcet, « La fin du capitalisme ? » par Thomas Piketty (EHESS)
  • 20h30 : Cocktail

 

Lieu : 20 avenue George Sand, 93210 Saint-Denis La Plaine (métro Front Populaire, ligne 12)

 

Inscription obligatoire sur infocampus{chez}campus-condorcet.fr
(Réponse souhaitée avant le 4 juin, dans la limite des places disponibles, merci de bien vouloir préciser « Conférence Campus Condorcet » dans l’objet du mail.)

Le Campus Condorcet : un pôle de référence internationale pour la recherche en sciences humaines et sociales

Le Campus Condorcet est né du pari de lancer au nord-est de Paris – à la Porte de la Chapelle et à Aubervilliers -, le projet d’un campus international de recherche en sciences humaines et sociales (SHS), pour répondre aux défis pédagogiques, scientifiques et numériques du XXIe siècle, en rapprochant des équipes de recherche et des centres de documentation sur un même territoire.

Dès 2019, au pied du métro Front Populaire, viendront s’installer une soixantaine d’unités de recherche, des milliers de chercheurs et enseignants-chercheurs, plus de 4.000 doctorants, issus de onze prestigieux établissements français d’enseignement et de recherche : le CNRS, l’École Pratique des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), l’École nationale des chartes (ENC), l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), la Fondation Maison des sciences de l’homme (FMSH), l’Institut national des études démographiques (INED), l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, l’Université Paris Nanterre et l’Université Paris 13.

Nouvel espace de savoir et d’innovation placé à la charnière entre la capitale et la petite couronne, le Campus Condorcet se déploiera à Aubervilliers autour d’un « campus-parc » de près de sept hectares où la végétation sera omniprésente. Ouvert, au sens propre comme au sens figuré, sur le monde qui l’entoure, le Campus Condorcet prendra ainsi la forme d’un quartier universitaire parcouru par les espaces publics et « faisant corps » avec la ville.

Symbole de la transformation urbaine impulsée aussi bien par la ville de Paris que par l’établissement public territorial Plaine Commune, le Campus donnera une nouvelle physionomie au Nord Parisien pour l’inscrire dans le Grand Paris, entraînant dans son élan tout un territoire en reconversion.

Conférence Campus Condorcet : « La fin du capitalisme ? » par Thomas Piketty, EHESS

Thomas Piketty

Thomas Piketty s’interrogera sur la signification d’une possible « fin du capitalisme », ou plus précisément sur le type de transformation des rapports de propriété - ou de retour à des formes de rapports antérieurs - que sous-tendent les évolutions en cours. Pour cela, il remettra dans une perspective longue l’histoire des différentes formes de possession et de structures inégalitaires. Dans le prolongement des réflexions engagées dans son ouvrage « Le capital au 21e siècle », il s’interrogera en particulier sur la signification de tendances récentes, telles que la remontée de la concentration des patrimoines et des revenus, l’interpénétration des détentions financières entre pays, la progression de la propriété immatérielle ou encore le développement de nouveaux propriétaires à but non lucratif.