Aubervilliers : l’acquisition des terrains est achevée

Le 15 décembre 2015, Grand Paris Aménagement a acquis, pour le compte de l’État, le dernier terrain du Campus Condorcet auprès de la Ville d’Aubervilliers. L’État est dorénavant maître de la totalité des parcelles du site d’Aubervilliers, soit 6,4 hectares, sur lesquelles seront construits, d’ici 2019, 85 000 m² d’équipements et d’espaces de recherche – dont le siège de l’INED –, ainsi que 450 logements destinés aux étudiants et jeunes chercheurs du campus.

Vue aérienne du site du Campus Condorcet à Aubervilliers.

Les palissades du Campus Condorcet, place du Front Populaire à Aubervilliers.

Une convention tripartite signée en 2011 entre l’État, Grand Paris Aménagement (anciennement Agence Foncière et Technique de la Région Parisienne) et l’établissement public, a défini le cadre des opérations d’acquisition foncière nécessaires à la réalisation du campus sur le site d’Aubervilliers. L’État a porté son investissement à plus de 60 M€ pour acquérir la totalité des parcelles, et procéder aux travaux de démolition.
Ces opérations, débutées en décembre 2012, se sont donc achevées avec l’acquisition, à l’euro symbolique, d’un terrain d’un peu plus de 1 000 m² auprès de la Ville d’Aubervilliers. Les emprises bâties, libérées par les 25 locataires d’activités, ont d’ores et déjà été démolies et une partie d’entre elles seront dépolluées en 2016.

Opération immobilière et urbaine de grande envergure, le Campus Condorcet comprend plusieurs chantiers à Aubervilliers qui sont réalisés à la fois en partenariat public-privé (PPP) et en maîtrise d’ouvrage publique (MOP). La première phase de réalisation comprend la construction, à partir de 2017, d’une partie importante de ces ouvrages.

Cette première phase met l’accent sur les structures mutualisées, de façon à faire naître d’emblée un véritable campus, avec notamment la construction d’un centre de colloque, d’un hôtel à projets, d’un pôle associatif et culturel ou encore de logements étudiants, mais aussi  du Grand équipement documentaire. S’ajoutent le siège de l’Ined, plusieurs bâtiments d’accueil d’unités de recherche et un bâtiment dédié aux unités de recherche de l’EHESS, construit et financé, comme le Grand équipement documentaire, par la Région Île-de-France.

La première phase comprend aussi la réalisation sur le site de la Chapelle (Paris 18e arrdt) de 20 000 m² d’équipements afin d’accueillir plusieurs milliers d’étudiants de licence et master professionnel de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, un équipement de restauration du CROUS et une antenne de la Maison des initiatives étudiantes de la Ville de Paris. Le 18 décembre 2014, la Ville de Paris a acquis le foncier, situé sur l’ancienne gare Dubois.