Les acquisitions foncières

A Aubervilliers, l'État est propriétaire du foncier, soit environ 6,4 hectares. À Paris, porte de La Chapelle, les terrains ont été acquis par La Ville de Paris.

L’État, avec le concours de Grand Paris Aménagement (anciennement Agence Foncière et Technique de Région Parisienne), a acquis les parcelles situées à Aubervilliers. Celles-ci ont fait l'objet d'une enquête publique préalable à la Déclaration d'Utilité Publique du 18 juin au 20 juillet 2012. L'arrêté de déclaration publique a été signé par le préfet de Seine-Saint-Denis le 11 janvier 2013. 

L'apport de l'État

Une convention tripartite signée en 2011 entre l’État, Grand Paris Aménagement et l’établissement public, a défini le cadre des opérations d’acquisition foncière nécessaire à la réalisation du Campus sur le site d’Aubervilliers. Une seconde convention passée entre l’Agence nationale pour la Recherche et Grand Paris Aménagement a réglé les modalités financières. L’État a porté son investissement à plus de 60 M€ pour acquérir la totalité des parcelles, soit 6,4 hectares, et procéder aux travaux de démolition.
Dés décembre 2012, une première promesse de vente a été signée. Les derniers terrains ont été acquis le 15 décembre 2015.

L'apport des collectivités

L'établissement public territorial Plaine Commune et la Ville d’Aubervilliers ont apporté à titre gracieux le foncier dont ils étaient propriétaires sur le site du Campus.
 
La Ville de Paris a acquis, le 18 décembre 2014, un terrain porte de La Chapelle (Paris 18ème), dont une partie sera dévolue au Campus Condorcet. Le Conseil de Paris avait autorisé en décembre 2013 le Maire de la Ville à acquérir auprès de Réseau ferré de France (RFF) le terrain dit de la gare Dubois, sur lequel le Campus doit prendre place. Les travaux de démolition du foncier ont débuté au deuxième semestre 2015.