Les opérations immobilières

Opération immobilière et urbaine de grande envergure, le Campus Condorcet comprend plusieurs chantiers qui sont réalisés à la fois en partenariat public privé (PPP) et en maîtrise d’ouvrage publique (MOP). Les bâtiments de la première phase ouvriront à partir de 2019.

Plan de situation du Campus Condorcet

La première phase

Elle comprend la réalisation d’une partie importante des ouvrages sur le site d’Aubervilliers ainsi que la construction de la totalité du site de La Chapelle. 
 
Sur le site d’Aubervilliers
Environ 85 000 m2, réalisés en PPP et en MOP, sont concernés par la première phase qui comprend la plus grande partie des équipements mutualisés afin de faire naître d’emblée un véritable campus.
Le contrat de PPP, dont le pouvoir adjudicateur sera l’établissement public Campus Condorcet, concerne 50 000 m2 Shon, soit :
- Le siège de l’Ined.
- Des bâtiments d’accueil d’unités de recherche.
- Un hôtel à projets.
- Un centre de colloques.
- Une maison des chercheurs.
- Un faculty club.
- Un pôle associatif et culturel.
- Un pôle socio-médical.
- Des espaces de  restauration.
- Le siège de l’établissement public Campus Condorcet.
 
Les opérations en MOP portées par la Région Île-de-France représentent environ 31 200 m2 Shon, soit :
- La bibliothèque (22 000 m2).
- Un bâtiment dédié aux unités de recherche de l’EHESS (9 200 m2).
 
Sur le site de La Chapelle à Paris
 
Les équipements, financés à parts égales par la Ville de Paris, la Région et l’État, sont réalisés sous la maîtrise d’ouvrage  de l’établissement public Campus Condorcet. Ils comprennent : 
- Des locaux d’enseignement.
- Un pôle de services aux étudiants.
- Des locaux d’administration et d’encadrement pédagogique.
- Une antenne de la Maison des initiatives étudiantes (MIE) de la Ville de Paris.
 
La réalisation de 450 logements étudiants du Campus devrait par ailleurs être engagée sur le site d’Aubervilliers, parallèlement à la construction de ces équipements.

La deuxième phase

La deuxième phase comprendra le reste des bâtiments de recherche et des équipements prévus sur le site d’Aubervilliers. 
Elle sera réalisée sur les terrains acquis par l’État dès la première phase, selon un calendrier encore à préciser.