aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Des « Grandes Invasions » aux « Migrations des Peuples » : histoire et usages idéologiques

Geneviève Bührer-Thierry, historienne médiéviste, professeure des Universités, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

L’image de la fin d’un empire romain décadent submergé par des hordes de barbares aux mœurs complètement différentes a été forgée au XVIIIe siècle, mais reste, aujourd’hui encore, très prégnante. Même si tous les historiens ne s’accordent pas sur toutes les questions soulevées par cette évolution, la remise en perspective des « grandes invasions » a permis de montrer toute la charge idéologique attachée à cette notion. L’objet de cette conférence sera de montrer comment s’est construite l’image des « grandes invasions », d’étudier les usages idéologiques qui en ont été faits notamment au XIXe siècle et d’évoquer les nouvelles interprétations de ce phénomène : on insiste désormais sur la lente construction d’une société « romano-barbare » au sein de laquelle les « Barbares » se sont progressivement acclimatés au monde romain sans le subvertir.

Conférence donnée le 15 Mai 2017

Pour en savoir plus

PATRICK GEARY, Quand les nations refont l’histoire. L’invention des origines médiévales de l’Europe, Paris, Aubier, 2004

MICHEL KULIKOWSKI, Rome et les Goths : IIIe-Ve s., invasion et intégration, Paris, Autrement, 2009

ERIC MICHAUD, Les Invasions barbares. Une généalogie de l’Histoire de l’Art, Paris, Gallimard, 2015

YVES MODERAN, Les Vandales et l’empire romain, Paris, Errance, 2014

UMBERTO ROBERTO, Rome face aux barbares. Une histoire des sacs de la Ville, Paris, Le Seuil, 2015