aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

La diaspora juive. Histoire et interprétations

Maurice Kriegel, historien spécialisé dans l’histoire juive, directeur d’études, EHESS

La conférence se fixera un double objectif. D’abord, présenter l’histoire de l’éclatement diasporique : en remontant à ses origines, dès l’effondrement des royaumes d’Israël et de Juda aux temps bibliques ; en mesurant l’impact exact de la destruction du Temple de Jérusalem en l’an 70 sur la formation durable du fait diasporique ; en insistant, du point de vue des réimplantations géographiques, sur les principales scansions de cette longue histoire des diasporas. Ensuite, décrire l’univers de représentations liées à la dispersion - ses invariants comme ses renouvellements : binôme « exil et rédemption » ; explications théologiques de « l’exil », dans leur diversité ; discours concurrents nés lors des deux derniers siècles, à la suite de « l’émancipation » et de l’accession des juifs à la citoyenneté, selon les différents courants religieux — orthodoxie, ultra-orthodoxie, judaïsme libéral — et le sionisme.

Conférence donnée le 12 Juin 2017

YITZHAQ F. BAER, Galout. L’imaginaire de l’exil dans le judaïsme, Préface de Y.H. Yerushalmi, Calmann-Lévy, 2000

ISRAËL YUVAL, Deux peuples en ton sein. Juifs et Chrétiens au Moyen Âge, Albin Michel, 2012

GERSHOM SCHOLEM, Le Messianisme juif, Les Belles-Lettres, 2016

ANITA SHAPIRA, L’Imaginaire d’Israël. Histoire d’une culture politique, Calmann-Lévy, 2005