aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Actualités28 Juin 2016

Jean-Marc Bonnisseau, élu président de l’Établissement public Campus Condorcet

Sur proposition acquise à l’unanimité des membres fondateurs, le Conseil d’administration de l’Établissement public Campus Condorcet, réuni ce mardi 28 juin 2016, a élu Jean-Marc Bonnisseau à la présidence de l’EPCS pour un mandat de cinq ans. 

Sur 29 votants, on compte 25 suffrages favorables, 3 votes blancs et un vote nul.

Jean-Marc Bonnisseau succède à Jean-Claude Waquet, directeur d’études à l’EPHE et président du Campus Condorcet depuis 2009, dont le mandat s’achève le 1er juillet 2016.

Jean-Marc Bonnisseau

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de mathématiques et habilité à diriger des recherches, il a rejoint en 1984 l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, où il est devenu professeur de mathématiques appliquées en 1990. Il a été vice-président en charge des relations internationales de cet établissement de 2012 à 2016 et il est, depuis 2010, détenteur d’une chaire associée à l’École d’économie de Paris.

Un campus d’envergure européenne et internationale

Dix établissements et organismes d’enseignement supérieur et de recherche se sont associés pour porter ensemble, à Paris et Aubervilliers, le projet d’un campus dédié à l’enseignement et à la recherche en sciences humaines et sociales.
La réunion de ces forces scientifiques vise à développer quatre pôles de référence mondiale en sciences de l’histoire, en sciences des textes, en sciences des territoires et en sciences sociales.
Le Campus accueillera plus de cent unités de recherche ainsi qu’un grand nombre d’écoles doctorales. A partir de 2019, 18 000 personnes environ rejoindront ses deux sites.

Jean-Marc Bonnisseau, 58 ans (4 décembre 1957), marié, trois enfants

Jean-Marc Bonnisseau, 58 ans (4 décembre 1957), marié, trois enfants

« Après des études à l’École normale de Saint-Cloud et l’agrégation de mathématiques, je suis arrivé en 1984 à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne comme assistant, j’ai passé ma thèse et mon HDR et je suis professeur dans cet établissement depuis 1990. Mon thème de recherche s’inscrit à l’interface des mathématiques et de l’économie et je suis membre du Centre d’économie de la Sorbonne. Plus précisément, je travaille sur les modèles pour l’économie publique avec un intérêt particulier pour les imperfections de marché comme les rendements d’échelle croissants, les effets externes, les biens publics, la concurrence imparfaite et j’ai publié une cinquantaine d’articles sur ces sujets et j’ai encadré dix-huit doctorants. Depuis 1984, j’ai enseigné de nombreux cours en licence et en master, dans les UFR de gestion, d’économie et de mathématiques et informatique. Mais j’ai aussi enseigné dans des programmes de coopération à l’étranger en Tunisie, à Madagascar et au Cambodge. Je me suis particulièrement investi dans les formations internationales depuis plus de 10 ans avec le diplôme passerelle de niveau M1 MMEF, le master Erasmus Mundus QEM et le doctorat Erasmus Mundus EDEEM. Enfin, et depuis 1992, je me suis aussi investi dans l’administration de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, comme directeur de mon UFR pendant 11 ans, directeur adjoint du Centre d’économie de la Sorbonne, membre du Conseil scientifique, du Conseil d’administration et enfin, de mai 2012 à mai 2016, comme vice-président pour les relations internationales. J’ai aussi été élu quatre ans au CNU mathématiques appliquées et j’ai siégé au Conseil d’administration de la Société de mathématiques appliquées et industrielles. »

Le communiqué de presse du 26 juin 2016