aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Jérusalem, ville partagée

Isabelle Saint-Martin et Stéphanie Laithier, EPHE

Si Jérusalem occupe une place centrale dans les imaginaires et les représentations, la « Ville trois fois sainte » est aussi régulièrement le théâtre d’affrontements violents et de crises politiques majeures. Sanctifiée par les trois grands monothéismes, elle est en effet également revendiquée comme capitale par deux peuples, israélien et palestinien. L’histoire religieuse y est ainsi, depuis plus d’un siècle, sans cesse confondue avec l’histoire de ces deux nationalismes concurrents, la mémoire religieuse alimentant des revendications politiques par la production de récits patrimoniaux dont l’ambition première est de trouver dans le passé la légitimation de droits définis comme incessibles. À Jérusalem tout particulièrement, le caractère nécessairement sélectif des usages du patrimoine, notamment religieux, soulève donc des enjeux identitaires et politiques dont l’instrumentalisation contribue, au gré des soubresauts de l’histoire, à rendre de plus en plus incertaine toute possibilité de conciliation, voire de réconciliation. Cette conférence à deux voix abordera la construction séculaire de ces imaginaires affrontés et leurs réinvestissements politiques actuels.

15 Avril 2019, 19 h

Lycée Le Corbusier

44 rue Léopold-Réchossière

Accès

RER B : La Courneuve-Aubervilliers
Métro ligne 7 : Aubervilliers–Quatre Chemins
Bus 249 : direction Porte des Lilas, arrêt maison de Retraite
Bus 249 : direction Dugny, arrêt maison de Retraite

Entrée libre

Pour en savoir plus

Sous la direction de Vincent Lemire, Jérusalem histoire d’une ville-monde, Paris, Champs-Flammarion, 2016.
Simon Sebag Montefiore, Jérusalem. Biographie, Paris, Calmann-Lévy, 2013.
Nicault Catherine, Une histoire de Jérusalem (1850-1967), Paris, CNRS Éditions, 2008.