aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Les archives scientifiques

En complément d’une abondante documentation imprimée, le Grand équipement documentaire mettra à disposition des chercheurs environ 4 km d’archives scientifiques : archives de chercheurs, notamment en histoire, mais aussi archives de laboratoires. Elles apporteront aux chercheurs et à tout public intéressé un matériau de recherche inédit par son ampleur et sa richesse.

  • Photo du fonds Paris de l'EPHE

    EPHE - Fonds Gaston Paris (documents d'archives)

    © : Campus Condorcet, 2017-10-31

Un large champ disciplinaire

Les archives consultables au sein du GED fonctionneront en synergie avec la documentation éditée offerte à la consultation. Elles couvriront un large spectre de disciplines et de champs de recherche des sciences humaines et sociales : histoire, sociologie, anthropologie, ethnologie, démographie, sciences de l’érudition et histoire des textes, archéologie, sciences des religions, mathématiques sociales, psychologie, psychanalyse, géographie et étude du milieu, philosophie, arts…

Des données issues de la recherche

Il s’agit en grande majorité de documents et de données issues de la recherche :

  • archives de chercheurs, composées de dossiers de travail, notes, fichiers de dépouillements, copies de sources ou de publications, dossiers et coupures de presse, carnets et notes de terrain, dossiers d’enquêtes, bases de données, manuscrits de publications, correspondances, etc. ;
  • archives de laboratoires, se rapportant à la vie du laboratoire et à ses activités scientifiques (appels à projets, programmes de recherche, rapports, manifestations scientifiques, échanges internationaux…) ;
  • archives d’équipes et de programmes de recherche : dossiers et données d’enquêtes sociologiques ou démographiques, archives de missions ethnologiques ou archéologiques (carnets de terrain, relevés, photographies, enregistrements sonores, films).

 

Ces archives, actuellement conservées par les établissements fondateurs, sont complémentaires d’archives collectées auprès d’acteurs extérieurs au monde académique à des fins de documentation scientifique : archives de résistants, d’ouvriers, de militants, de syndicats, d’entreprises… Ces fonds sont composés de papiers personnels, correspondances, photographies, brochures, tracts, etc.

L’ensemble de ces fonds sera accessible via un catalogue en ligne et consultable en salle de consultation encadrée.

Le traitement des fonds

La richesse des archives produites et conservées par les chercheurs et équipes de recherche des établissements implique des travaux de préparation avant leur mise à disposition au sein du GED : instruction des questions réglementaires, récolement et signalement des fonds, politique de collecte…
Les études préparatoires impliquent différents acteurs tels que le Service interministériel des archives de France (SIAF), les Archives nationales, ainsi que les responsables et correspondants archives des établissements fondateurs.