aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Condorcet 2025 : Transformer les sciences humaines et sociales pour relever les défis du XXIe siècle

Projet stratégique du Campus Condorcet

Les établissements membres du Campus Condorcet ont engagé au printemps 2018 une réflexion collective pour renouveler et approfondir le projet stratégique qui les unit.

Porteur d’une conviction fondamentale, celle de la possibilité de concilier les exigences de l’excellence scientifique et de l’impact sociétal, le Campus Condorcet a pour ambition de transformer en profondeur les approches et les pratiques de recherche, de formation et de valorisation au sein des sciences humaines et sociales (SHS) comme à leurs interfaces avec d’autres sciences. Cette ambition de transformation est à la hauteur de l’investissement que représente la création d’un campus qui réunira une concentration de forces scientifiques exceptionnelle à l’échelle européenne et mondiale (3 500 chercheurs et 4 600 doctorants) au sein d’un territoire dynamique, mais confronté à de nombreux défis. Le Projet stratégique du Campus est en ce sens indissociable de la réalisation de la phase 2. Cette dernière lui permettra d’accueillir la moitié de ses forces de recherche et d’atteindre ainsi la taille critique indispensable à l’ambition d’excellence scientifique et d’impact sociétal qui le fonde et lui donne tout son sens. La durée nécessaire à la réalisation de la phase 2 suppose à ce titre un déclenchement rapide de son financement pour pouvoir pleinement déployer ce Projet stratégique à l’horizon 2025.


Pour porter cette ambition, le Campus Condorcet doit être conçu comme un écosystème fondamentalement ouvert. Tout en tirant le parti d’une large couverture disciplinaire en SHS, il se veut ouvert sur les autres sciences (mathématiques et sciences du numérique, sciences de la vie et de la santé, neurosciences, sciences de la terre et de l'environnement, …) pour répondre à la complexité de nombreux objets d’étude irréductibles à une seule discipline. Il sera également ouvert sur le monde avec l’objectif de contribuer au rayonnement et à l’attractivité des SHS françaises et de renforcer leur influence au sein de l’espace européen de la recherche. Le Campus Condorcet se veut en outre ouvert sur son territoire, qui accueille un nombre croissant d’acteurs économiques, associatifs et culturels et qui s’inscrit dans le contexte plus large du développement métropolitain du Grand Paris. Il sera enfin ouvert sur son temps, avec l’ambition d’apporter des éclairages nouveaux et des solutions originales à certains des principaux enjeux sociétaux du XXIe siècle. Le Campus et ses établissements membres visent en particulier à s’affirmer comme un leader national et mondial sur un nombre limité de thématiques clés pour lesquelles ils disposent d’atouts différenciant, comme la mémoire, les migrations et mobilités, la santé publique, les arts et la création numérique, et enfin la laïcité et les faits religieux.


Pour impulser cette dynamique de transformation, le projet stratégique Condorcet 2025 se décline en 5 objectifs conçus dans le but d’apporter une valeur ajoutée distinctive aux établissements membres comme plus largement à l’ensemble des SHS françaises. Les établissements membres du Campus Condorcet mobiliseront leurs ressources humaines, financières, techniques et rechercheront ensemble des ressources additionnelles auprès de leurs tutelles et d’autres partenaires publics et privés pour les mettre en œuvre.

Objectif 1 - Tisser l’interdisciplinarité aux interfaces des SHS

Avec l’objectif notamment d’être reconnu au meilleur niveau international sur un nombre limité de thématiques transversales et d’enjeux sociétaux majeurs. Le Campus Condorcet offrira aux chercheurs des infrastructures de pointe et par nature interdisciplinaires (notamment avec le Grand Equipement Documentaire - GED) ainsi que de nombreux espaces d’échange et de travail indispensables à une pratique effective de l’interdisciplinarité (Hôtel à projets, Centre de colloques, Maison des Chercheurs, Faculty Club, etc.). Le Campus et ses établissements ont en outre pour objectif de mettre en œuvre des dispositifs de soutien à des projets interdisciplinaires et des Chaires Condorcet dans une logique de détection et d’amorçage.

Objectif 2 - Intensifier les mises en réseau internationales

Afin de répondre aux enjeux de l’internationalisation de l’enseignement supérieur et de la recherche et de renforcer la place des SHS françaises dans les projets structurants de l’espace européen de la recherche. Le Campus a pour ambition de s’affirmer comme un lieu de recherche incontournable sur la scène internationale en s’appuyant sur le GED, mais aussi sur un Centre de colloques de premier plan, un programme d’invitation ambitieux et l'implantation d'antennes d’universités étrangères prestigieuses sur le site. Le Campus et ses établissements renforceront également leurs dispositifs de soutien aux candidatures aux appels à projets européens (appui à l'amorçage, offre de packages, mutualisation des expertises et des formations, initiatives conjointes de lobbying) et mettront en place un programme de soutien à la traduction et à la rédaction scientifique en anglais.

Objectif 3 - S’engager sur le territoire et sur les enjeux socio-économiques

Avec l’objectif de renforcer l’impact sociétal des SHS et de contribuer à éclairer l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques aux échelles nationale, européenne et internationale. Un Centre de médiation scientifique du Campus sera créé afin de permettre aux acteurs économiques et politiques et aux citoyens de travailler directement avec les chercheurs dans une approche de recherche-action et de science participative. Ses établissements membres animeront 2 à 3 grands programmes thématiques en coopération étroite avec les acteurs du territoire et autour des thèmes interdisciplinaires portés par le Campus. Ils développeront ensemble des dispositifs de diffusion des savoirs ainsi qu’une offre de formation tout au long de la vie et d’expertise pour mieux répondre aux besoins des administrations publiques, des entreprises et des associations.

Objectif 4 - Faire référence au niveau mondial sur les humanités numériques

Et sur les sciences des données pour les SHS afin de s’affirmer comme un pôle d’expertise incontournable à l’international et comme une tête de réseau en France dans ce domaine. En coordination avec le GED, le Centre Condorcet des Humanités Numériques aura vocation à opérer comme un centre de ressources et d’expertise partagé au service des unités de recherche sur le campus pour aider à transformer les pratiques de production, de gestion et de valorisation des données scientifiques. Le Campus et ses établissements membres engageront des actions communes dans le domaine de l’édition numérique, du patrimoine documentaire et de l’open data en s’appuyant sur les infrastructures nationales hébergées sur le site comme sur les maisons d’édition qui leur sont rattachées. Ils impulseront des collaborations de recherche et de développement avec les meilleurs centres d'humanités numériques à l'étranger ainsi que des projets de formation partagés dans ce domaine.

Objectif 5 - Inventer les formations en SHS de demain

En favorisant l’interdisciplinarité, la pédagogie par projets et l’engagement étudiant afin notamment de faciliter leur insertion professionnelle. La diversité des offres, des pratiques et des outils pédagogiques entre les établissements membres représente une opportunité majeure pour enrichir l’expérience de formation de leurs étudiants (auditorat libre dans tous les séminaires, hospitalité doctorale, développement de formations partagées, soutien à l’organisation de colloques). Les établissements s’attacheront en outre à développer la pédagogie par projets et l’engagement étudiant en lien avec les acteurs du territoire et à soutenir l’expérience internationale avec des initiatives conjointes en matière de partenariats internationaux et d’internationalisation at home. Ils mettront enfin en place des dispositifs renforcés pour l’insertion professionnelle de leurs étudiants, avec une attention particulière à la valorisation du doctorat.