aller au contenu

Cité des humanités et des sciences sociales

pinterest

Institut national d'études démographiques

Directrice : Magda Tomasini

Créé en 1945, l’Institut National d'Études Démographiques (Ined) a pour mission « d'étudier les problèmes démographiques sous tous leurs aspects » et d’assurer la diffusion des connaissances dans le domaine de la population. 
Le premier directeur, Alfred Sauvy, économiste, statisticien et démographe, s’attache à lui donner un caractère pluridisciplinaire en y accueillant des chercheurs de formations très diverses. Sous sa direction se crée une École démographique française qui a assuré la réputation internationale de l’institut. 
Devenu en 1986 un établissement public à caractère scientifique et technique (EPST), l’Ined étudie les populations de la France et des pays étrangers, sous l’angle de la démographie stricto sensu, mais aussi de nombreuses autres disciplines : histoire, géographie, sociologie, anthropologie, économie, épidémiologie. Il a également pour mission de diffuser les connaissances ainsi que d’apporter son concours à la formation à la recherche par la recherche.
L’Institut produit ses propres données en effectuant des enquêtes sur des populations particulières ou des sujets sensibles (IVG, comportements sexuels, adoption, enfants placés, sans-abri, prisonniers). Il dispose à cet effet d’un service qui développe des méthodologies originales, et mène des enquêtes dans plusieurs pays du Sud, contribuant ainsi à une meilleure connaissance des changements sociaux, démographiques et sanitaires en cours dans ces régions du monde. Partenaire de longue date de ses homologues d’autres pays, il conduit de nombreux projets de recherche européens ou internationaux, ou y participe. Il accueille plus d’une soixantaine de chercheurs étrangers par an. 
L’institut assure un suivi de la conjoncture démographique nationale et internationale. Il mène en outre des travaux sur la dynamique des populations et sur les facteurs de changements, et étudie des phénomènes à la fois simples et universels : la naissance, les unions, les séparations, les migrations, la mort, mais aussi la santé, la sexualité, les relations de genre, les trajectoires de vie… Ses chercheurs analysent les données de l’Insee ainsi que celles qui émanent des pays étrangers et des organisations internationales. 
L’Ined publie deux revues - la revue scientifique Population et le bulletin mensuel d’information scientifique Population et Sociétés - ainsi que des ouvrages spécialisés sur la population. 
Afin de soutenir la notoriété de ses travaux à l’international, l’institut s’attache à développer ses publications en anglais, ses revues, le site internet, ainsi que plusieurs ouvrages.
L’Ined n’a qu’une seule implantation géographique, actuellement dans le XXe arrondissement à Paris. Il doit s’installer à Aubervilliers, sur le site du Campus Condorcet, à l'horizon 2018-2019.

Chiffres clés

  • 244 personnes – dont 146 personnels statutaires.
  • 50 chercheurs titulaires et 50 chercheurs associés ou en délégation.
  • 96 ingénieurs, techniciens et personnels administratifs titulaires. 
  • 11 unités de recherche, dont 2 Unités Mixtes et 1 Equipe de Recherche Labellisée. 
  • 3 pôles méthodologiques et d'animation. 
  • 40 doctorants et post-doctorants. 
  • 2 labex : iPOPs porté par l’Ined, et OSE.
  • 2 Equipex : Re-Co-Nai porté par l’Ined, et Dime-SHS.