Si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre, rendez-vous à l'adresse suivante :

/Lettre-d-information-2015/Lettre-d-information-n-35

Campus Condorcet

Lettre d'information n°35 • Avril 2015

Aubervilliers : l’État valide le financement de la première phase du projet

Aubervilliers : l’État valide le financement de la première phase du projet

Dans le discours qu’il a prononcé le 14 avril 2015, au sortir du 2ème Comité interministériel sur le Grand Paris, le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé que « le financement de la première phase du projet [Campus Condorcet] est désormais validé ». Ainsi se trouve confirmée la mobilisation de la dotation de 450 M€ apportée au projet par l’État, dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé.

Le Campus Condorcet figurera à nouveau à l’ordre du jour du Comité Interministériel sur le Grand Paris d’octobre prochain afin « de montrer la détermination du Gouvernement à faire avancer ce projet avec l’ensemble des partenaires locaux », indique Manuel Valls dans une lettre adressée à Élisabeth Guigou, députée de Seine-Saint-Denis.

Nouveau jalon dans la réalisation du Campus, la décision du Premier Ministre se situe dans la continuité du protocole de site relatif au financement du projet Condorcet, conclu le 9 octobre 2014 entre l’État, les collectivités territoriales et l’Établissement public Campus Condorcet. En effet, la Région Île-de-France engage 171 M€ dans cette opération, dont la plus grande partie intéresse le site d’Aubervilliers, et la Ville de Paris 23 M€ sur le site de La Chapelle, dont elle a également acquis le foncier. La Ville d’Aubervilliers et la Communauté d’agglomération Plaine Commune apportent plusieurs terrains. Les autres terrains du site d’Aubervilliers sont acquis par l’Etat.

En savoir plus sur Le Campus Condorcet

Le Campus Condorcet remet le dossier de demande d’offres finales

L’Établissement public Campus Condorcet a remis le 22 avril 2015 le dossier de demande d’offres finales (DDOF) aux groupements sélectionnés dans le cadre de la procédure de passation du contrat de partenariat public-privé relatif au site d’Aubervilliers. Ce contrat porte notamment sur la conception et la réalisation d’environ 50 000 m2 Shon de bâtiments, dont le siège de l’Ined, des espaces de recherche et de formation, un centre de colloques, une maison des chercheurs, un hôtel à projets et des équipements de soutien à la vie de campus.

La signature du contrat de partenariat devrait intervenir au premier semestre 2016.

En savoir plus sur Le montage opérationnel du projet Campus Condorcet

En savoir plus sur Les opérations immobilières

Quatre agences d’architectes pour le concours du bâtiment de l’EHESS

La Région Île-de-France a sélectionné quatre agences d’architectes pour le bâtiment destiné à accueillir des unités de recherche de l’EHESS : Bernard Desmoulin, Pierre-Louis Faloci, LAN Architecture et Florence Lipsky. Ce bâtiment de 9 000 m2 environ accueillera de nombreuses unités de recherche, qui y disposeront de plus de 500 postes de travail. Comme dans le cas de la Bibliothèque, l’État a transféré la maîtrise d’ouvrage à la Région Île-de-France, qui investit 40 M€ dans cette opération.

Conférence Campus Condorcet

Naître fille ou garçon : trois siècles d’enquêtes

Lundi 18 mai 2015, 19h.

Plus d'informations

Conférence en vidéo

L’invisible initiation : devenir filles et garçons dans les sociétés rurales d’Europe

Daniel Fabre, EHESS.

Voir la conférence

Photographie : Vincent Bourdon, Campus Condorcet, 2014

ÉDITION
Directeur de la publication : Jean-Marc Bonnisseau, président du Campus Condorcet.
Rédaction : Elsa Nathan, chargée de commmunication multimédia et audiovisuelle.

La loi relative à l’Informatique, aux fichiers et aux libertés s’applique aux informations transmises. Elle garantit un droit d’accès et de rectification pour les données vous concernant à exercer auprès du Campus Condorcet. Sauf opposition écrite de votre part, ces informations pourront être communiquées à des tiers dans le strict cadre des missions de l’Établissement.

Pour se désabonner de la lettre, cliquer ici.