Le site de La Chapelle

Porte de La Chapelle, le Campus s’intègre dans le territoire de Paris Nord-Est qui constitue actuellement le plus vaste secteur d’aménagement parisien.

Le Campus se trouvera sur le site de l’ancienne Gare Dubois, au nord du boulevard des Maréchaux et face au nouveau quartier « Chapelle International ». Plus de 5 000 personnes – étudiants de licence et de master professionnel, enseignants-chercheurs, enseignants, personnels administratifs et techniques de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne – rejoindront ce site.

Un vaste projet d’aménagement

Paris Nord-Est est le nom donné au plus vaste projet d’aménagement lancé à ce jour à Paris. L’objectif de ce Grand projet de renouvellement urbain (GPRU) est de créer une ville dans la ville, au cœur même d’un territoire longtemps délaissé au Nord-Est de la capitale.
Sont concernés, à cheval sur les 18e et 19e arrondissements, entre les portes de La Chapelle et de La Villette, le long du boulevard périphérique, 200 hectares de friches urbaines, de délaissés ferroviaires et de vastes entrepôts, ponctués de quartiers d’habitat social. Paris Nord-Est est constitué de neuf secteurs d’aménagement dont celui de la porte de La Chapelle-Campus Condorcet. L’objectif prioritaire reste la reconfiguration de cette porte qui est une des principales entrées dans Paris.

Un nouveau quartier : Chapelle international

Appelé « Chapelle international », ce nouveau quartier accueillera environ 104 000 m² Shon avec des logements, des bureaux et des équipements publics. L’ensemble est desservi par la ligne 12 du métro et le tramway T3b. Un bâtiment de bureaux sera construit le long du boulevard Ney en vis-à-vis du site du Campus Condorcet. Au total, le secteur Chapelle International comptera près de 20 000 m² d’espaces publics. De nouvelles voies de circulations et des espaces verts de proximité seront créées tels qu’un franchissement des voies ferrées pour relier les quartiers Clignancourt et Chapelle ainsi que des liaisons piétonnes pour accéder aux quartiers environnants. En juillet 2014, les premiers travaux de démolition ont démarré. Les premiers bâtiments devraient être livrés à partir de 2018.