Publié le 18 novembre 2020 Mis à jour le 20 novembre 2020

En partenariat avec le Campus Condorcet, la réalisatrice et photographe Sophie Comtet Kouyaté développe, avec la Compagnie des Inachevés, un projet filmique, photographique et d’écriture, "Canal Saint-Denis, la bascule d’un paysage", qui documente, depuis 2019 et jusqu’aux JO de 2024, la mutation des territoires riverains du canal de Saint-Denis.

Le Campus Condorcet accueille et accompagne certaines actions de ce projet.

Une exposition évolutive de photographies



Elle sera inaugurée à l’Espace associatif et culturel (EAC) dès que les conditions sanitaires le permettront. En 3 actes, cette exposition viendra peu à peu remplir le mur du forum de l’EAC de 120 photographies qui documentent l’évolution des quartiers riverains du canal et du campus depuis début 2019.

Le documentaire Canal Saint-Denis, la bascule d’un paysage - Acte 1

Affiche film "Canal Saint-Denis, la bascule d'un paysage"
Affiche film "Canal Saint-Denis, la bascule d'un paysage"
L’Acte 1 de cette série documentaire intitulé "L’histoire, le territoire" et réalisé en 2019, a été projeté en septembre à l’Orfèvrerie, où Sophie Comtet Kouyaté et son équipe occupent un atelier. Les deux projections prévues au théâtre de la Petite Espagne, à deux pas du Campus, début novembre, seront reportées dès que possible et une autre aura lieu prochainement au Campus.


Voir le teaser

Des Ateliers "Écriture, éloquence, tournage"

Affiche des ateliers d'éloquence
Affiche des ateliers d'éloquence
Organisés par la réalisatrice Sophie Comtet Kouyaté dans la perspective du tournage de l’Acte 2 de la série documentaire qui s’intitulera "Les pommes de discorde, les beaux projets", ces ateliers ont démarré pendant les vacances de la Toussaint et auront lieu une fois par semaine dans la salle polyvalente de l’EAC.  Actuellement, ils se poursuivent à distance.

Les ateliers rassemblent déjà des jeunes habitants du quartier, un membre de l’association Société d’histoire d’Aubervilliers (association hébergée au Campus), deux étudiantes du campus et un membre de l’équipe du Campus Condorcet. 

La narratrice et animatrice d’ateliers d’écriture Marie-Astrid ADAM ou des intervenants ponctuels (professionnels du théâtre, metteur en scène, écrivain, philosophe de l’architecture…) viennent co-animer ces ateliers au gré des étapes de travail d’écriture, d’éloquence puis de tournage

Thème des plaidoiries et discours : "Impact des jeux Olympiques 2024 et du Grand Paris sur mon avenir et sur l’avenir de mon territoire"

Les participants sont invités à écrire un discours et des plaidoiries qui défendront leurs points de vues, leurs questionnements ou leurs attentes face à l’expansion des quartiers riverains du canal (et du Campus), leur modernisation, et dans la perspective du futur déroulement des Jeux Olympiques 2024 sur une partie du territoire. Ils pourront rédiger des discours sur la pertinence des nouveaux projets d’aménagement, d’équipement, leurs accords et désaccords sur les transformations en cours ou à venir, sur les enjeux liés à la disparition de certains quartiers au profit de nouveaux aménagements, sur les possibles héritages après le JOP, sur le devenir des habitants d’aujourd’hui et sur ce qu’ils espèrent pour leur futur, à eux, engagés qu’ils sont en tant qu’habitant ou étudiant dans cette marche vers le monde de demain. Ils seront préparés et invités ensuite à exprimer, à dire face à un public, une caméra, avec force et conviction, ces discours, ces plaidoiries.

Ces ateliers seront suivis par des séances de tournage en extérieur. Chaque plaidoirie ou discours sera filmé en décor naturel, dans les lieux thématiques, symboliques ou tout simplement choisi par les orateurs. Ces scènes in situ seront intégrées en partie dans le montage du film Acte 2 de la série Canal Saint-Denis, la bascule d’un paysage, intitulé "Les pommes de discordes, les beaux projets".

Il reste quelques places !

S'inscrire