Publié le 10 février 2020 Mis à jour le 14 février 2020

Trois comédiens, trois récits et une boîte noire sont les ingrédients d’une traversée littéraire qui investit plusieurs lieux en Île-de-France.

Date(s)

le 24 février 2020

de 19 h 30 à 20 h 40
Lieu(x)

Centre de colloques

salle 100
place du Front populaire

Supernova, Thomas Pondevie
Supernova, Thomas Pondevie
Supernova repose sur l’installation hors les murs d’une « boîte à récits », dispositif scénographique mobile et transformable à mi-chemin de l’univers des entre-sort forains et des spectacles de prestidigitateurs. Trois comédiens s’y succèdent pour raconter, chacun leur tour et à leur manière, la marche d’un chercheur d’or à travers le grand nord canadien, le dernier tour de piste d’un jeûneur professionnel, et le dilemme d’un soldat anglais enjoint de mettre à mort un éléphant. Progressivement, ils s’enfoncent dans l’univers de ces nouvelles de Franz Kafka, de Jack London et de George Orwell en mobilisant pas à pas les outils du théâtre et en invitant les spectateurs à explorer les configurations d’un décor à multiples facettes. En prise avec des récits parfois sombres qui, tous, disent quelque chose de la vanité des hommes, les narrateurs ne renoncent jamais. Avec les moyens du bord, ils continuent envers et contre tout de tenir la représentation, en jouant à exposer toujours, non sans décalage, la fabrique de l’illusion.

L'entrée est gratuite sur réservation à contact(@)nouveau-theatre-montreuil.com


Informations complémentaires

À propos de Thomas Pondevie
Après des études littéraires, il se forme à la dramaturgie au théâtre de la Colline puis à l’Ecole du Théâtre National de Strasbourg (groupe 41). Il collabore, depuis, avec différent(e)s metteur(e)s en scène et chorégraphe : Jean-Yves Ruf, Nicolas Truong, Amélie Enon, Aliénor Dauchez, Sylvain Huc et tout particulièrement Mathieu Bauer et le Nouveau Théâtre de Montreuil auquel il est artiste associé.

Depuis deux ans, il est étroitement lié également au travail de la compagnie Babel et de la metteure en scène Elise Chatauret (Ce qui demeure, Saint-Félix) avec laquelle il codirige depuis le mois de janvier 2018 une résidence de trois ans à Herblay (Val d’Oise).

Distribution

avec Iannis Haillet, Caroline Menon-Bertheux, Romain Pierre

d'après
Franz Kafka Un artiste de la faim © Editions Gallimard,
Jack London Construire un feu,
George Orwell Comment j’ai tué un éléphant

conception et mise en œuvre Thomas Pondevie
scénographie et costumes Charles Chauvet
création lumières Fanny Perreau
régie générale Cyril Balny
composition musicale Sébastien Angel 
collaboration artistique Elise Chatauret

Production déléguée Nouveau théâtre de Montreuil – CDN
Coproduction Compagnie Babel (dans le cadre de sa résidence triennale à Herblay-sur-Seine), MC2 Scène Nationale de Grenoble, Nouvelle Scène Nationale Cergy- Pontoise / Val d’Oise Soutien Ministère de la Culture – DRAC Île-de-France au titre de l’aide au projet, Ministère de la Culture et de l’éducation nationale – création en cours 2016-2017, Région – service culture et jeunesse, Jeune Théâtre National, David Bouchard – L’Arrach’Chœur

L’équipe du Nouveau théâtre de Montreuil – CDN tient à remercier chaleureusement la direction de la vie de Campus et particulièrement Jeanne de Larrard, chargée de la vie associative et culturelle du Campus Condorcet, pour l’accueil de ces représentations.