Publié le 28 mai 2021 Mis à jour le 1 juin 2021

Depuis mi-avril, l’Hôtel à projets accueille l’Equipex MATRICE (Mémoire, Analyses, Théories, Représentations Individuelles et Collectives, Expérimentations) et son Programme 13-Novembre, dirigés par Denis Peschanski (CNRS) et Francis Eustache (EPHE).

Logo Programme 13-Novembre
Logo Programme 13-Novembre
Comptant respectivement 26 et 31 partenaires dont le CNRS, l’EPHE, l’EHESS, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université Paris Nanterre, l’INA et l’ECPAD, l’Equipex MATRICE (Contrat ANR-10-EQPX-0021-01) et son Programme 13-Novembre étudient l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective, grâce à une approche transdisciplinaire : sciences humaines et sociales, sciences du vivant et celles de l’ingénierie. 

Si l’Equipex MATRICE développe des outils d’analyse sur la mémoire de deux événements - la Seconde Guerre mondiale et les attentats du 11 septembre 2001 -, le Programme 13-Novembre s’attache aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, attentats qui ont profondément marqué les victimes, leurs proches, ainsi que l’ensemble de la société française.

Composé de plusieurs études conçues en dialogue et porté par la Comue HESAM, le CNRS et l'Inserm, le Programme 13-Novembre est transdisciplinaire, transprofessionnel et longitudinal : il se déroulera jusque 2028. L'objectif de la recherche est d’étudier la construction et l’évolution de la mémoire après les attentats, et en particulier l’articulation entre mémoire individuelle et mémoire collective. Affiner l'appréhension du Trouble de Stress Post-Traumatique, constituer un corpus de témoignages opérationnels à des fins scientifiques et patrimoniales, améliorer la prise en charge des civils et intervenants professionnels, croiser les regards disciplinaires et construire ensemble l'objet de l'étude font partie des ambitions de l'entreprise.

La mémoire est un élément essentiel de la construction de l’identité individuelle comme de l’identité collective. En ce sens, la mémoire des attentats du 13 novembre participe et participera à façonner la société de demain. C’est le rôle de la recherche scientifique d’analyser ces phénomènes pour nous permettre de mieux les comprendre et mieux les appréhender.

Il s’agit également de conserver et de transmettre la mémoire des attentats du 13 novembre. C’est une forme d’engagement de la part de la communauté scientifique envers les citoyens, qui doit aussi déboucher sur des actions dans les territoires.

Le transdisciplinaire, décloisonnant les spécialités, ouvre de nouveaux champs, fabrique de nouvelles méthodes et contribue à façonner la recherche même.

En s’installant à l’Hôtel à projet, le Programme 13-Novembre rejoint au Campus Condorcet le Centre national de Ressources et Résilience (CN2R), auxquels s’ajoutera très prochainement la plateforme « Mémoire et résilience » du CNRS, autant de structures qui étudient la mémoire, l’une des thématiques de recherche emblématiques du Campus Condorcet.

En savoir plus sur l’Equipex MATRICE
En savoir plus sur le Programme 13-Novembre
 

Bandeau logos
Bandeau logos