Publié le 22 avril 2021 Mis à jour le 6 mai 2021

Cet atelier Condorcet est organisé par l'EPHE et les universités Paris 3 Sorbonne Nouvelle et Paris 8 Vincennes - Saint-Denis.

Date(s)

le 10 mai 2021

de 17h à 18h
Lieu(x)

Visioconférence

Programme

Le troisième atelier Acazine organisé par le Campus Condorcet sera consacré au fanzine comme source historique alternative. Les communications seront focalisées sur l'exemple des musiques populaires.

Intervenants :

  • "Le fanzine comme média des festivals queer punk européens" - Louise Barrière (Université de Lorraine)
  • "Etudier la scène indie pop britannique des années 1980 à travers les fanzines" - Elodie Roy (Newcastle University)
  • "L'étude du black metal en Norvège à travers les fanzines" - Baptiste Pilo (Université Rennes 2)

Modérateur : Gérôme Guibert (Université Sorbonne Nouvelle)

Le projet ACAZINE a pour objectif d’étudier la place du fanzine comme outil de recherche en sciences humaines et sociales. À ses origines, le fanzine est une publication créée par des amateurs passionnés, des « fans », autour d’un objet culturel particulier (science-fiction, bande dessinée, musique, cinéma…). Au fil du siècle passé, cet objet médiatique banal, fabriqué et distribué avec les moyens du bord, s’est hybridé, une fraction se libérant de sa dimension passionnelle pour devenir un vecteur littéraire singulier, un objet plastique contemporain, ou un média alternatif ancré dans les cultures populaires et dont il peut en constituer aujourd’hui une source d’archives inédites. Depuis le milieu des années 2010, le fanzine apparaît également dans le milieu universitaire comme un nouvel outil de recherche et de communication scientifique – le terme acazine pour academic zine a d’ailleurs été proposé pour désigner ces fanzines de recherche, édités notamment lors de conférences portant sur le mouvement punk. 

En savoir plus
Participer