Publié le 23 avril 2021 Mis à jour le 6 mai 2021

Cette table ronde est organisée avec le soutien du Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, EHESS, FMSH), du Centre Marc Bloch (EHESS, CNRS) et du ZEIT-Stiftung Ebelin und Gerd Bucerius. Dans le cadre de cette manifestation, deux journées d'étude intitulée "Les rapports de pouvoir en littérature" se tiennent les 6 et 7 mai.

Date(s)

le 26 mai 2021

de 15h30 à 17h
Lieu(x)

Visioconférence

Annie Ernaux est écrivaine, agrégée de lettres modernes. Avec son récit La Place (1983), qui a été décerné avec le prix Renaudot, elle a entamé une œuvre "autosociobiographique". Au point de départ de celle-ci se trouve une réflexion sur sa trajectoire sociale, conçue en dialogue avec la sociologie bourdieusienne, qui trouve actuellement un fort écho dans des textes traitant des expériences de transfuge de classe.

Rose-Marie Lagrave est sociologue, directrice d’études à l’EHESS. Dans son ouvrage Se ressaisir. Enquête autobiographique d’une transfuge de classe féministe (2021), Rose-Marie Lagrave propose une enquête autobiographique au travers de laquelle elle ressaisit son parcours en sociologue et en féministe.

- Modération : Sarah Carlotta Hechler (Freie Universität Berlin / Centre Marc Bloch) et Claire Tomasella (EHESS / IRIS / Centre Marc Bloch)

Voir les journées d'étude du 6-7 mai