Publié le 16 septembre 2021 Mis à jour le 17 septembre 2021

Ce colloque est organisé par l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle en partenariat avec le Théâtre Gérard Philippe (Saint-Denis).

Date(s)

du 7 octobre 2021 au 9 octobre 2021

de 9h à 18h30
Lieu(x)

Centre de colloques, Espace associatif et culturel

Auditorium 250 et foyer du Centre de colloques (le 9 oct.)
Salle polyvalente de l'Espace associatif et culturel (les 7 et 8 oct.)

S'inscrire > performinsitu(chez)gmail.com 
Série noire – La Chambre Bleue, d'après Georges Simenon. Mise en scène Éric Charon. La Briche, Saint-Denis, mai 2021.
Série noire – La Chambre Bleue, d'après Georges Simenon. Mise en scène Éric Charon. La Briche, Saint-Denis, mai 2021. - Pascale Fournier / TGP Série noire – La Chambre Bleue, d'après Georges Simenon. Mise en scène Éric Charon. La Briche, Saint-Denis, mai 2021.

Le terme in situ permet de qualifier les formes du spectacle vivant implantées en dehors d’un espace scénique spécifiquement dédié – en dehors des théâtres. Il recouvre, en France, des pratiques de création et de programmation très diverses, qui vont du « hors les murs » à l’« intervention urbaine ». On appellera in situ une mise en scène conçue spécifiquement pour une courte série de représentations dans un marché, un hangar désaffecté, ou un café ; mais aussi une « sortie de résidence » chorégraphique, en hôpital, à l’école ou en prison ; une « petite forme » musicale ou théâtrale, créée au musée, ou sur une place publique; un protocole de spectacle déambulatoire et participatif, réinventé de ville en ville, et de barre d’immeubles en jardins publics; ou encore une performance dans l’espace public, engagée dans le projet de performer le politique ou se revendiquant de l’artivisme…

Quelles logiques traversent ces formes et ces formats si divers ? Qui, où, comment et pourquoi le spectacle in situ ? En partenariat avec le théâtre Gérard Philipe et le campus Condorcet, ce colloque constitue le deuxième temps d’un programme de recherche engagé à Moscou à l’automne 2020. Il réunira chercheurs, artistes et professionnels sur le campus Condorcet pour poser quelques jalons de l’Histoire de la création et de la programmation de spectacle vivant in situ au XXe et au XXIe siècle, et mener l’enquête sur ses enjeux esthétiques, économiques et politiques en France et en Europe.

Organisation

Aurélie Mouton-Rezzouk et Daniel Urrutiaguer, IRET - Institut de Recherche en Etudes Théâtrales - EA 3959
Sandrine Dubouilh (Université Bordeaux-Montaigne, École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Val de Seine)