Publié le 28 avril 2022 Mis à jour le 28 avril 2022

Cette journée doctorale est organisée par le LLCP de l'Université Paris 8 et l'IDPS de l'Université Sorbonne Paris Nord

Date(s)

le 23 mai 2022

De 9h à 19h
Lieu(x)

Cette journée pluridisciplinaire cherche à analyser comment aborder la question de la démocratie sous différents angles dans le contexte d'un monde globalisé, et à rendre compte des défis que cela représente, dans le jeu des traductions, pour une réflexion du commun. Ainsi, l'objectif est notamment d'ouvrir un cadre de discussion sur les manières de dire la démocratie et l'émancipation qui émergent à partir du croisement de différentes disciplines : la linguistique, la philosophie, le droit et les sciences politiques et sociales.

En rendant la pluralité manifeste, la traduction intervient comme un des « lieux » possibles de l'émancipation, premièrement, dans un sens large, en tant que lieu de prise de parole, permettant la transformation des expériences en mots et puis leur partage. Deuxièmement, si la dimension politique de la traduction réside aujourd'hui notamment dans sa définition en termes d'une « négociation » constante (Ivékovic, 2019), ceci lui permettant, en quelque sort, d'échapper à un calcul prémédité, elle devient un espace particulièrement propice pour repenser la démocratie. En tant que champ polémique à ré-signifier, la démocratie se prêterait ainsi à un travail de retraductions selon la région discursive et la langue dans lesquelles on la voit réapparaître. A côté de la question de la philosophie politique classique « qu'est-ce que la démocratie ? », une autre émerge, « démocratie, dans quelles langues ? ». Traduire la démocratie pourrait alors exprimer les formes que la démocratie a prises historiquement, mais surtout celles qu'elle est susceptible de prendre dès lors qu'on donne à voir les récits marginalisés et mis à l'écart dans la lutte pour la parole.

Axes thématiques

  1. Cartographies de l’émancipation : les luttes démocratiques au XXI siècle.
  2. Formalisations et paradoxes de la démocratie dans les langues du droit et des sciences sociales
  3. Politiques de l’hospitalité : aux frontières de la démocratie libérale ?
  4. Émancipation : une démercantilisation et dépatriarcalisation des langues ?
  5. Traduire la démocratie, démocratiser la traduction