Publié le 11 janvier 2022 Mis à jour le 11 janvier 2022

Cette table ronde est organisée par le LabEx Tepsis (Transformation de l’Etat, Politisation des Sociétés, Institution du Social) dans le cadre de l’Atelier Politika « Présidentielle 2022 » et animée par Laurent Jeanpierre et Frédérique Matonti (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

Date(s)

le 14 février 2022

de 18h à 20h
Lieu(x)

Centre de colloques

Salle 100
Place du Front populaire

S'inscrire > tepsis(@)ehess.fr

La montée des extrême-droites : une histoire française ? - Affiche
La montée des extrême-droites : une histoire française ? - Affiche
Avec la participation de

  • Martina Avanza (Université de Lausanne)
  • Alexandre Dézé (Université de Montpellier)
  • Nicolas Offenstadt (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne)
  • Mercedes Yusta (Université Paris 8)
Vues de France, l’ascension politique d’Éric Zemmour, l’installation du Rassemblement national comme force politique majeure et la « droitisation » générale du débat public peuvent sembler singulières. La montée des idées, des partis et des leaders d’extrême-droite dans la politique de la dernière décennie n’a pourtant rien d’un fait social national. Cette table ronde propose d’éclairer la puissance des extrêmes-droites en France à la lumière d’autres histoires comparables venues d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie. Qu’y a-t-il de commun et de différent dans ces phénomènes ? Quelles sont les éventuelles particularités historiques des droites radicales françaises, leur lien, notamment, avec l’histoire coloniale et post-coloniale ? Comment se sont créées et structurées les organisations de ces courants politiques dans différents pays européens ? Quels sont leurs relations, leurs espoirs, leurs stratégies ? Quelles résistances entraînent-elles, ou bien comment leur résister ?


En savoir plus sur l'atelier Politika