Publié le 18 juin 2021 Mis à jour le 1 juillet 2021

Ce colloque est organisé par les doctorants de l'Institut des mondes africains (Imaf).

Date(s)

du 2 juillet 2021 au 3 juillet 2021

de 14h à 18h (le 2 juillet) de 10h à 18h (le 3 juillet)
Lieu(x)

Centre de colloques

Auditorium 150

Voir sur la carte
S'inscrire
 

61 ans après l'indépendance du Congo, la figure de Patrice Lumumba continue non seulement d'être au cœur de réappropriations à usages politiques, mais également d'inspirer des projets artistiques et de frapper les imaginaires de la jeunesse congolaise et africaine. Or, une question brûlante demeure, celle de la fixation de ses idées et de son action politique en un «lieu de mémoire» alors que Lumumba n'a jamais eu de sépulture. Après plusieurs années de demandes et de mobilisations, la décision de restituer advient dans un contexte marqué par de nouveaux débats sur l'enjeu décolonial.

L'annonce du rapatriement des reliques de Lumumba au Congo sonne comme un événement historique doublement empreint de victoire et de scepticisme. Initialement prévue le 30 juin 2021 pour la célébration de l'indépendance mais finalement reportée au 17 janvier 2022, la cérémonie mémorielle marquera un nouveau pas vers l'institutionnalisation de son héritage politique. Le lien, longtemps séparé, entre mémoire et espace trouvera enfin une occasion de se marier. Mais célébrer, c'est aussi dire sa version de l'histoire en rassemblant des fragments pour ordonner un nouvel imaginaire, ouvrir de nouvelles relectures du passé et parfois rompre avec la complexité des époques et des acteurs.

Programme

Vendredi 2 juillet

Le Congo et Lumumba dans les imaginaires et les médias (pan)africains et noirs

Présidente du panel : Anne Hugon, maîtresse de conférences, HDR, IMAF, Paris 1 -
  • Elisabeth Dikizeko, doctorante à IMAF, Paris 1, Le Congo et Lumumba dans la presse ghanéenne. Tisser le lien panafricaniste.
  • Cheickh Mané, doctorant au CHS, Paris 1, La mort de Lumumba dans la presse sénégalaise.
  • Mamadou Oury Diallo, étudiant en Master 2 à l'Université Libre de Bruxelles et futur doctorant à Paris 7/Paris 1: Lumumba dans l'imaginaire des Guinéens.
  • Tauana Gomes Silva, docteure en Histoire, Université Rennes 2 et Université fédéral de Santa Catarina au Brésil, Les mobilisations des brésiliens noirs pour l'indépendance du Congo (1950- 1960).
Discutante: Karine Ramondy, docteure en Histoire, chercheuse-associée à l'UMR SIRICE, Paris 1

Samedi 3 juillet

Le Congo et la gauche internationale. Étude des partis politiques et des groupes étudiants

Présidente du panel : Françoise Blum, directrice de recherche, CHS, CNRS-Paris 1
  • Abdoul Cissé, doctorant à l'IMAF, Paris 1, L'usage politique de Lumumba dans les discours de Modibo Keita.
  • Julien Bobineau, Enseignant-chercheur à l'Université de Würtburg en Allemagne, Étude comparée de l'image de Lumumba en Allemagne de l'Est et en Allemagne de l'Ouest
  • Héloïse Kiriakou, docteure en Histoire, IMAF, La figure de Lumumba mobilisée par la jeunesse congolaise de Brazzaville pendant la révolution (1963-1968).
  • Pedro Monaville, Enseignant-chercheur, de l'Université de New York à Abu Dhabi, Les étudiants congolais (Kinshasa) des années 60 et l'héritage de Lumumba. Une histoire orale.
Discutant: Alexis Roy, docteur en Histoire, chargé de recherche, Paris 1

L'image de Lumumba dans la littérature, la musique et les arts plastiques

Président du panel : Jean Omasombo, chercheur en Histoire et Politique, Musée royal de l'Afrique centrale, Belgique et professeur à l'Université de Kinshasa, RDC
  • Mattias de Groof, docteur en études africaines et en cinéma, Université d'Anvers, Belgique, Lumumba in Arts, un ouvrage collectif.
  • Joseph Anganda, chercheur indépendant, directeur de la Bibliothèque pour la mémoire du Congo, Lumumba dans la musique folklorique et moderne congolaise des années 1960.
  • Piet Defraeye, Professeur de théâtre à l'Université d'Alberta au Canada, «Lumumba en Chine». La production théâtrale chinoise et le personnage de Lumumba.
  • Amzat Boukari-Yabara, docteur en Histoire et Civilisation, EHESS, Lumumba, un martyr dans la poésie africaine (Dennis Brutus, Tchicaya U'Tamsi, Henri Lopes...)
  • Job Ikama, doctorant en philosophie, Paris 1, Les références à Lumumba dans le rap africain d'aujourd'hui : une jeunesse qui ré-interroge le sens de la décolonisation.
Discutante : Charlotte Grabli, docteure en Histoire, EHESS.