Publié le 12 août 2021 Mis à jour le 29 septembre 2021

Cette séance de ciné-club Condorcet, autour des films "Mille soleils" de Mati Diop et "Pour votre confort et votre sécurité" de Frédéric Mainçon, est proposée dans le cadre du festival du Campus Condorcet, Les éPOPées.

Date(s)

le 2 octobre 2021

De 13h30 à 15h30
Lieu(x)

Centre de colloques

Auditorium 250
Changement de lieu : Initialement prévue à l'auditorium du GED, la projection aura lieue au Centre de colloques

Entrée libre et gratuite. Inscription recommandée
S'inscrire
Mille soleils et Pour votre confort et votre sécurité abordent la question de la migration depuis des angles et des points de vue diamétralement opposés.

Mille soleils
Mille soleils - © Mati Diop
Le premier, construit en écho au film magistral de Djibril Diop Mambety, pose la question du départ, celui auquel le personnage de Touki bouki (1973) a renoncé. Dans Mille soleils, Mati Diop reprend les enjeux du film réalisé par son oncle avec malice, notamment dans une intrigante séquence d’ouverture dans laquelle son personnage conduit son troupeau dans la périphérie d’un Dakar survolté – les jeunes contestant l’héritage laissé par leurs parents. Avec ce film, la réalisatrice semble chercher à offrir un visage à des fantômes qui pourraient bien être les siens, optant pour une image charnelle, jouant avec les codes du genre documentaire.

Pour votre confort et votre sécurité
Pour votre confort et votre sécurité - © Frederic Painçon
À l’inverse, Pour votre confort et votre sécurité porte sur les salles du Palais de Tokyo un regard volontairement froid et désincarné, servant habilement le propos du réalisateur, qui souhaite faire apparaître la distance séparant les agents de sécurité du musée de ceux qui le visitent. C’est en les rendant quasiment invisibles qu’il installe l’écoute, suspendant le temps par une image ralentie, qui permet au spectateur de saisir ce dont le réel le prive souvent : la complexité de situation dont il est le témoin passif. Donnant le sentiment d’écouter les voix intérieures de ce personnel d’origine africaine, le film nous propose de partager le regard de ceux qui, par leur fonction, sont tenus d’observer le visiteur partout où il va. Aussi Frédéric Mainçon pose-t-il une question prenant la suite de celle portée par Mille soleils : que les candidats à l’exil trouvent-ils à l’arrivée ? Que gagnent-ils, mais surtout, que perdent-ils ?

Dans le sillon tracé par Mati Diop et Frédéric Mainçon, cette séance invite le spectateur à considérer à son tour ceux que le pays rêvé a oubliés, et à s’interroger sur les différentes manières qu’il peut y avoir de mettre en scène l’invisible.
  • Durée de la projection : 1h44
  • Séance suivie d’un débat avec les réalisateur.rice.s, modéré par Aïssatou Mbodj, anthropologue - Institut des mondes africains - (IMAF)

En partenariat avec Cinémas 93, un groupe de chercheur.se.s, personnels du Campus et riverain.e.s ont amorcé un travail de programmation de films. Assistez aux deux premières projections publiques et rejoignez le ciné-club si le cœur vous en dit !

Entrée libre et gratuite. Inscription recommandée
S'inscrire

Dans le cadre des mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, l’accès aux activités organisés au sein du Campus Condorcet est soumis au contrôle d’un pass sanitaire pour l’ensemble des participants.

Cinéma 93

Le studio - Aubervilliers