Publié le 15 septembre 2021 Mis à jour le 16 septembre 2021

Cette journée d'études, soutenue par la DIAN, est proposée par l’association Ancrages et l’ICM dans le cadre de sa formation 3APA 2021.

Date(s)

le 21 octobre 2021

14h
Lieu(x)

Centre de colloques

Salle 100
Place du Front populaire, 933222, Aubervilliers

Entrée libre sur inscription dans la limite des places disponibles auprès de communication(@)ancrages.org ou 07 68 47 40 79.
En matière d’accès aux soins des primo arrivants, la tentation est forte d’envisager cette perspective comme mettant en cause le modèle social français. On évoque alors le coût de cette politique, l’effet appel d’air qu’elle génère à l’égard des populations étrangères, la surcharge des équipements sanitaires et sociaux au détriment des populations locales… Qu’en est-il vraiment ?

Programme

Une rencontre animée par Jean-Barthélemi DEBOST, responsable de la médiation scientifique et du partenariat avec les acteurs locaux à l’ICM.
  • Introduction : Samia CHABANI, Directrice d’Ancrages
 
  • Barbara BERTINI : Coordinatrice régionale des Permanences d’Accès aux Soins de Santé (PASS) franciliennes, Département PRAPS, ARS Ile-de-France.
  • Blandine DESTREMAU : Directrice de recherche en sociologie à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (CNRS/EHESS/ Université Paris I Sorbonne/ICM).
  • Paul DOURGNON : Directeur de recherche à l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé.
  • Raphaël PITTI : Anesthésiste Réanimateur, Professeur de médecine d’urgence et de catastrophe, Conseiller municipal délégué aux urgences sociales, sanitaires et humanitaires à la Ville de Metz et vice-président de l’ANVITA.

Voir aussi


Suivant la réglementation en vigueur, le pass sanitaire pourra être demandé. Une information plus précise sera donné dans les jours précédant la formation.