Publié le 10 janvier 2022 Mis à jour le 11 janvier 2022

Depuis 2020, le Fonds d’archives Pierre Bourdieu est confié en dépôt au Grand Équipement Documentaire (GED) du Campus Condorcet. Au terme de six ans d’inventaire, ce fonds privé est ouvert à la communication, sous certaines conditions, à partir du 1er février 2022.

Extrait du Fonds d'archives Pierre Bourdieu
Extrait du Fonds d'archives Pierre Bourdieu

Un fonds exceptionnel

Constitué d’un vaste ensemble documentaire couvrant toute l’activité professionnelle de Pierre Bourdieu des années 1950 jusqu’à sa disparition en 2002, le fonds comprend des manuscrits originaux de livres et d’articles avec la documentation afférente, des matériaux d’enquêtes, des supports de cours et de séminaires, des notes, des affiches, des rapports réalisés pour différentes institutions, des documents liés au travail éditorial (collections Le Sens Commun aux Éditions de Minuit, Liber au Seuil, revue Actes de la Recherche en Sciences Sociales, Revue internationale des livres Liber, Éditions Raisons d’Agir), ainsi que de la correspondance. Au total, le fonds occupe environ 100 mètres linéaires d’archives, pour plus de 1000 dossiers, auxquels s’ajoute une partie significative de la bibliothèque personnelle de Pierre Bourdieu.

Des archives pour une histoire sociale des sciences sociales

Ce fonds offre un excellent moyen d’enrichir et de renouveler l’histoire des sciences sociales, tant par son ampleur que par sa richesse documentaire et son ouverture à d’autres disciplines que la sociologie : la philosophie, la linguistique, l’anthropologie, l’histoire, l’esthétique, etc. Il permet de lancer ou d’enrichir les recherches sur ou autour de l’œuvre de Pierre Bourdieu, mais aussi sur des auteurs avec qui il fut en relation au cours de sa vie. Au-delà de ces objectifs généraux, ces archives permettent de penser les liens entre les recherches et les espaces sociaux dont elles dépendent et où elles produisent des effets, ou entre des œuvres savantes et l’ensemble des personnes ou institutions (enquêtés, collaborateurs, collègues ou concurrents, éditeurs, lecteurs, journalistes, etc.) impliquées dans leur production et/ou leur réception.

Mais ce fonds ne se réduit pas au passé. Il peut également servir à réaliser des enquêtes sur des terrains ou des objets contemporains, dans une perspective comparative conduisant à "revisiter" les travaux passés pour les confronter à d’autres contextes historiques ou nationaux. La carrière internationale de Pierre Bourdieu et le rayonnement de son œuvre à l’étranger se traduisent par la grande diversité linguistique et géographique du fonds, qui donne à voir la formation progressive d’une internationale scientifique – dont l’histoire reste à écrire – qui s’avère riche en enseignements à l’heure où se multiplient les injonctions à d’autres formes d’internationalisation de la recherche.

À distance de l’approche purement biographique, voire hagiographique, et de l’érudition fétichiste, ce fonds offre donc un moyen d’actualiser un programme de recherche fait de rigueur et de créativité, d’engagement et de réflexivité, à la fois tourné vers l’avenir et soucieux de créer les conditions d’une véritable cumulativité en sciences sociales.

Modalités d’accès et procédure d’évaluation

En concertation avec le service des Archives du GED, l’accès au fonds est soumis à l’avis du Comité d’évaluation scientifique du Fonds Pierre Bourdieu. Celui-ci est actuellement composé de neuf membres : Etienne Anheim (EHESS), Jérôme Bourdieu (EHESS), Julien Duval (CNRS), Paul Pasquali (CNRS), Amín Pérez (UQAM), Franck Poupeau (CNRS), Nicolas Renahy (INRAE), Marie-Christine Rivière (Collège de France) et Gisèle Sapiro (EHESS).

Certaines parties du fonds, dont la correspondance, des documents comportant des informations personnelles sur des tiers et certains documents audiovisuels, ne sont pas communicables, sauf dérogation exceptionnelle du comité d’évaluation et sous réserve du statut juridique des documents concernés. C'est aussi le cas du fonds d’ouvrages qui n'est pas encore catalogué par les services du GED.

Le fonds d’archives est consultable dans la salle Archives & Réserve située au 3ème étage du GED.

L’inventaire du fonds est disponible sur Calames. Attention : toute demande de consultation doit indiquer précisément le ou les documents désirés ainsi que leurs cotes indiquées sur Calames.

Deux types de demandes de consultation sont possibles, en fonction de l’étendue et de la durée de consultation envisagées : soit limitée et ponctuelle, soit étendue et au long cours.

  1. Les demandes de consultation limitées et ponctuelles font l’objet d’une validation au fil de l’eau, sur la base d’un message électronique à envoyer au comité (archives.bourdieu(chez)gmail.com) avec copie au service des Archives du GED (archives.ged(chez)campus-condorcet.fr), dans lequel sont indiqués l’objet de la recherche, la justification du choix des documents consultés et la cote précise de ces derniers. Le comité d’évaluation vérifie la pertinence de la demande au regard du contenu du fonds et de sa politique scientifique générale.

  2. Les demandes nécessitant un accès prolongé au fonds et la consultation d’un nombre important de documents sont examinées par le comité d’évaluation dans les trois mois. Ces demandes au long cours nécessitent, outre le message électronique mentionné ci-dessus, un projet de recherche et/ou de valorisation du fonds de deux à trois pages au maximum, précisant les cotes concernées, la finalité du travail (mémoire universitaire, publication, enquête journalistique…), les grandes lignes de la recherche dans laquelle cette demande de consultation s’inscrit, ainsi que le calendrier envisagé. Le message électronique et le projet rédigé doivent être envoyés au comité (archives.bourdieu(chez)gmail.com) avec copie au service des Archives du GED (archives.ged(chez)campus-condorcet.fr). Le comité d’évaluation prend en considération l’intérêt et l’originalité des projets, leur articulation avec les recherches en cours ainsi que leur attention à la déontologie du travail scientifique. Toute réponse négative fera l’objet d’une motivation par mail.

Conditions légales et usage des documents

Attention : l’autorisation de consultation est distincte de l’autorisation d’usage ou de citation des documents.

Tout usage ou citation doit faire l’objet d’une demande spécifique auprès des ayants droits du fonds Bourdieu par l’intermédiaire du service des Archives du GED. Dans ce cas, toute citation et réutilisation des documents contenus dans le fonds Bourdieu reste soumise au respect des droits d'auteur définis par le Code de la propriété intellectuelle.

Sauf dérogation accordée par les ayants-droits, la reproduction des documents contenus dans le fonds Pierre Bourdieu est strictement interdite, quels que soient le support et le moyen utilisés (appareil photo, smartphone, scanner portable, photocopieuse, caméra, etc.), sous peine de poursuites judiciaires.

Plus généralement, toute personne accédant au fonds s’engage à respecter les règles de communicabilité des archives publiques définies par les articles L213-1 à L213-7 du Code du Patrimoine modifié par la loi n° 2008-696 du 15 juillet 2008.

Enfin, à l’issue d’une recherche (ponctuelle ou non, limitée ou étendue) mobilisant des archives du fonds Pierre Bourdieu, un exemplaire électronique de la publication doit obligatoirement être remis au comité d’évaluation à l’adresse suivante : archives.bourdieu(chez)gmail.com