Publié le 26 septembre 2019 Mis à jour le 27 septembre 2019

Le territoire sur lequel va être édifié le Campus Condorcet est le produit d’une histoire singulière, dont les conférences proposées déclinent trois aspects pris dans trois séquences différentes. Il naît de l’annexion des communes suburbaines en 1860 pendant la préfecture d’Haussmann. Les fortifications séparent dorénavant Paris et les communes de la Seine.

Dès la Monarchie de Juillet, l’industrie se développe autour des canaux et des entrepôts unis par une radiale d’activités polluantes l’axe du nord-est, de La Villette à Aubervilliers (Isabelle Backouche, EHESS). À l’ère des réformes et du socialisme municipal (1890-1930), la construction de HBM (habitations à bon marché) et de cités-jardins constitue un puissant levier pour structurer des espaces incohérents, faits de villages d’Île-de-France brusquement passés à l’industrie et au logement des classes populaires (Danièle Voldman,CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Dans la seconde moitié du XXe siècle, aux côtés d’autres grands équipements, l’implantation d’universités est pilotée par l’État aménageur (Loïc Vadelorge, Université Paris 13).

Annie Fourcaut 
Historienne, professeure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Les conférences en vidéo