Publié le 30 janvier 2020 Mis à jour le 7 février 2020

L'équipe de Sexe et Consentement sera accueillie en résidence de création au sein de l'Espace associatif et culturel du Campus Condorcet au début du mois de février 2020. L'association Sexe et Consentement mène des actions de prévention pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles à l'université. Elle développe des dispositifs artistiques pour l'éducation au consentement.

Pour cette résidence, une chorégraphe, une dramaturge et une metteuse en scène vont se poser la question suivante : comment décrire des relations non-consenties dans des narrations de non-fiction ? Ce projet de danse-théâtre rassemble diverses sources de documents : l’archive et le témoignage, mis en poésie et racontés parfois avec humour. À partir de la collecte des paroles libérées, il s’agit de questionner les moyens d’expression du consentement et de réfléchir aux normes liées à la sexualité sous des formes dramaturgiques à inventer.

Pour l'occasion, Clotilde Meeroff, metteuse en scène, et Brenda Boote Bidal, chorégraphe, seront de passage à Paris.

Ce projet s'inscrit dans le développement du projet de création d'Ella Hamonic au sein du Master de création littéraire de l'Université Paris-8. Il bénéficie du soutien du Ministère de l'Enseignement Supérieur, de l'Innovation et de la Recherche ainsi que de l'accueil studio du CN D Centre National de la Danse, de la Maison de l'Argentine de Paris et de Buda Coutrai (Belgique).

A la suite de cette résidence, une représentation sera donnée le 14 février au Centre de colloques.

En savoir plus sur :

L'association Sexe et consentement

La représentation du 14 février