Publié le 6 août 2019 Mis à jour le 27 août 2019

À quelques mois de leur déménagement au Centre Technique du Livre de l’Enseignement Supérieur (CTLES), les collections et les archives ont bénéficié d’une prestation de dépoussiérage. Retour sur cette opération indispensable pour la conservation préventive des documents.

Au même titre que le conditionnement de documents fragiles ou de grandes dimensions, le dépoussiérage fait partie des chantiers préalables au déménagement des collections et des archives. Depuis le démarrage de la prestation par la société Vacuum Cleaner France en mai 2018, 665 000 volumes - soit 22 kilomètres linéaires de documents - ont été dépoussiérés.

Cette opération vise à prévenir les dégradations des matériaux constitutifs des documents et, par conséquent, à prolonger leur durée de vie. En effet, les particules minérales ou organiques de poussières provoquent des taches, des abrasions. Plus préoccupant, sous certaines conditions climatiques, les germes qu’elles contiennent peuvent se développer en moisissures et infester tout un local en quelques jours.

Nettoyage des rayonnages, avant d’y reposer les volumes, à l’aide d’un aspirateur muni de filtres de haute performance (HEPA) 2

Nettoyage des rayonnages à l’aide d’un aspirateur muni de filtres de haute performance (HEPA).

Outre le dépoussiérage des documents, le prestataire a réalisé un état des lieux sur l’état physique des collections afin d’identifier celles à désinfecter ou à restaurer ultérieurement. Par ailleurs, afin d’obtenir des éléments quantitatifs destinés au tablettage des futurs rayonnages en libre accès dans le Grand équipement documentaire, un recensement des documents dits « grands formats » a aussi été effectué.

Les 44 structures documentaires ayant bénéficié de la prestation de dépoussiérage

  • 4 bibliothèques du CNRS : AE, CEH, ITT, IHTP
  • 18 bibliothèques de l’EHESS : CESOR et SA, CAK, CENA, CESPRA, CRLAO, CRJ, CRBC-CERMA, CRH, CERCEC, GAM-GEI, LADHEIS, CASE, CECMC, CRC, CRLAO, CEIAS
  • 10 bibliothèques de l’EPHE : GSRL, CEMS, CWG, CERTPJ, CDAT, BSR, CGM, BMF, Service des archives et IESR.
  • 1 bibliothèque et 1 pôle d’archives de la FMSH
  • 9 bibliothèques de Paris 1 : CHS, BRA, IMAF, CHAC, CHRIC, CRHECC, CRHNA, CRHS et CRALMI
  • 2 bibliothèque de Paris 3 : IHEAL, IDA

Les types de documents dépoussiérés

Le dépoussiérage a porté sur les collections imprimées et les archives. Seuls les périodiques et les documents sur supports spécifiques (cartes, plans, photos, films, etc.) ont été exclus de la prestation. Cette typologie a été définie par les équipes du pôle documentaire de l’établissement public Campus Condorcet en collaboration avec les services de chaque structure documentaire.

Les collections imprimées :

  • monographies, travaux universitaires (thèses, mémoires, HDR),
  • rapports,
  • tirés à part,
  • brochures.

Les archives conditionnées :

  • notes manuscrites ou dactylographiées,
  • imprimés divers,
  • image fixe,
  • documents cartographiques,
  • documents audiovisuels.

Le mode opératoire

Une fois la sélection effectuée par les responsables des structures documentaires et du Campus Condorcet, les techniciens ont réalisé le nettoyage des fonds, site par site, bibliothèque par bibliothèque. Le dépoussiérage des imprimés se faisait sur les 6 faces (les 3 tranches, le dos et les 2 plats), sans les ouvrir ; tandis que celui des archives ne concernait que les contenants.

Dépoussiérage d’un volume à l’aide d’une lingette microfibre.

Dépoussiérage d’un volume à l’aide d’une lingette microfibre.

Equipés de masques, de gants et combinaisons jetables, les techniciens ont utilisé des aspirateurs munis de filtres de haute performance (HEPA), des lingettes microfibres ou encore des brosses, en fonction des types de surfaces et de la fragilité des documents. Aspiration, soufflage ou brossage, quel que soit la technique utilisée, il s’agissait de décoller et chasser la poussière sans en incruster une partie et sans dégrader l’objet. À noter enfin qu’aux dépoussiérages des documents, s’est ajouté celui des rayonnages.