Publié le 23 juillet 2019 Mis à jour le 23 juillet 2019

Au printemps 2017, le Grand équipement documentaire a été sélectionné pour faire partie des neuf bibliothèques délégataires du groupement d’intérêt scientifique (Gis) CollEx-Persée, initié par le Ministère, sur la thématique Sociétés et populations : démographie, sociologie et histoire sociale.

Le Gis Collex-Persée a pour objectif de rapprocher les chercheurs des gisements documentaires scientifiques, en fédérant les acteurs de l’information scientifique et technique. En s’appuyant sur les structures documentaires nationales, et en articulation avec les programmes de recherche, le Gis s’attachera à accroître la collecte, le signalement, l’accès, la conservation, et à faciliter les usages des collections à destination des chercheurs. Il soutiendra la collecte et la production de matériaux de la recherche et développera des services associés performants.

Un domaine d’excellence pour le GED : Sociétés et populations

En tant que bibliothèque délégataire en démographie, sociologie et histoire sociale, le GED bénéficiera dès 2018 d’une dotation annuelle, afin de renforcer les collections dans ces domaines et d’animer le réseau documentaire Sociétés et populations. Le Gis apportera également une aide financière au développement de services de soutien à la recherche, via des appels à projets.

L’axe disciplinaire retenu, élaboré en concertation avec l’ensemble des membres fondateurs, s’inscrit pleinement dans la dynamique scientifique portée au sein du Campus. Autour de cette thématique convergent à la fois des fonds documentaires uniques, dont la réunion sur le site du Campus Condorcet formera un ensemble exceptionnellement riche, mais aussi des axes de recherche en plein essor. Ce projet s’inscrit dans une logique forte de pluridisciplinarité entre les humanités et les sciences sociales.

Une reconnaissance de la richesse des collections du GED

Si l’axe disciplinaire retenu n’épuise pas la richesse documentaire du GED, la participation au Gis lui permet de s’inscrire pleinement dans le paysage documentaire national, en complémentarité d’autres bibliothèques de référence. Le projet du GED réunit depuis 2010 une cinquantaine de bibliothèques, centres de documentation et services d’archives. CollEx est ainsi une reconnaissance de la richesse de ses collections, dont la constitution s’est toujours faite pour, et surtout avec les chercheurs.

Outre une abondante documentation imprimée publiée dans de multiples langues, les institutions rejoignant le GED ont collecté un ensemble exceptionnel de matériaux de recherche sur tous supports, auxquels il faut ajouter 4 km linéaires d’archives scientifiques : archives de chercheurs, notamment en histoire, mais aussi archives de laboratoires, devenant elles-mêmes matériaux de recherche et sources de données pour de nouveaux travaux ou pour l’histoire de la recherche en sciences humaines et sociales.

Le succès de cette candidature est également un encouragement pour la qualité du travail collectif d’une cinquantaine de services documentaires, dont les fonds sont amenés à rejoindre le GED en 2019. Véritable réseau de bibliothèques de recherche, le GED permet déjà de multiplier les situations de mutualisation, de partage d’expertise et de coordination pour le développement des collections et des services.