Publié le 27 août 2019 Mis à jour le 16 octobre 2019

Le Campus est financé par l’État, la Région Île-de-France, la Ville de Paris, l’établissement public territorial Plaine Commune et la ville d’Aubervilliers.

L’État

L’établissement public Campus Condorcet est placé sous tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. 

Une convention tripartite signée en 2011 entre l’État, Grand Paris Aménagement et l’établissement public a défini le cadre des opérations d’acquisitions foncières nécessaires à la réalisation du Campus à Aubervilliers.

L’État a porté son investissement à plus de 60 M€ pour acquérir la totalité des parcelles, soit 6,4 hectares, et procéder aux travaux de démolition.

De plus, l’État a attribué une dotation non consomptible de 450 M€, dont les intérêts seront utilisés pour rémunérer – sous la forme d’un loyer – le partenaire privé.

Le PPP, dont le pouvoir adjudicateur est l’établissement public Campus Condorcet, a été signé le 16 mars 2016 avec le groupement Sérendicité, composé de GTM Bâtiment - filiale de VINCI Construction France - de 3i Infrastructure PLC et d’ENGIE Cofely. Il concerne notamment la conception et la construction d’environ 50 000 m2 SHON de bâtiments sur le site d’Aubervilliers, dont le siège de l’Ined, des espaces de recherche et de formation, un centre de colloques, une maison des chercheurs, un hôtel à projets, des espaces de restauration et des équipements de soutien à la vie de campus. La mission confiée au titulaire du contrat comporte également la maintenance des bâtiments réalisés, ou encore la délivrance de services.

La Région Île-de-France

À Aubervilliers, la Région réalise et finance le Grand équipement documentaire et le bâtiment de recherche dédié aux unités de l’EHESS. Porte de la Chapelle, elle finance les travaux de construction, à part égale – 23 M€ – avec l’État et la Ville de Paris.

À Aubervilliers, deux opérations en maîtrise d’ouvrage publique de la Région

Le 11 octobre 2013, l’État a transféré la maîtrise d’ouvrage du bâtiment au Conseil régional d'Île-de-France. La Région Île-de-France finance la bibliothèque du campus – construction et premiers équipements – pour un montant de 110 M€. L’ensemble des études préalables sont également conduites par la Région.
La Région a développé expérience en matière de construction de bibliothèques sur le territoire francilien. La Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Bulac), la bibliothèque des sciences de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, ou encore la nouvelle salle des sciences humaines de l’Université Paris Ouest Nanterre comptent parmi ses dernières réalisations.

Le bâtiment de recherche destiné à l’EHESS (9 200 m2 SHON), est également financé, pour un montant de 38 M€ et réalisé par la Région Île-de-France.

À Paris, un financement de 23 M€

Les bâtiments du site de la Chapelle (20 000 m2 SHON), cofinancé à parts égales par la Ville de Paris, la Région et l’État. L'établissement public Campus Condorcet en assure la maîtrise d’ouvrage.

La Ville de Paris

À Paris, le Campus Condorcet prendra place sur une partie du site de l’ancienne gare Dubois rachetée par la Ville de Paris à Réseau Ferré de France en 2014. Mi-décembre 2015, la Ville et le Campus ont signé la convention financière relative à ce site. Par cette convention, la Ville de Paris s’engage à allouer 23 M€ au projet sur ce secteur, soit un tiers du coût total (69 M€), le reste étant financé à parts égales par l’État et la Région Île-de-France.

A l’été 2019, la Ville a remis à l’État, pour une durée de 50 ans, ce terrain de 9 000 m2, libre de tout occupant et démoli. Elle s’engage par ailleurs à construire une voie supplémentaire à l’ouest de la parcelle en accompagnement de la construction réalisée par le Campus.

Les collectivités territoriales dyonisiennes

À Aubervilliers, la Ville et l'établissement public territorial Plaine Commune apportent des terrains. L'établissement public territorial Plaine Commune et la Ville d’Aubervilliers ont apporté à titre gracieux le foncier, dont ils étaient propriétaires.

En outre, Plaine Commune intervient dans le cadre de ses compétences, notamment en matière d’aménagements de voiries, et de supports d’infrastructures de transport. Plaine Commune engagera ainsi 5,3 M€ dans les travaux d’aménagement autour du campus.